En quoi l’assurance est-elle si lucrative si les commissions versées ne sont que de quelques centaines?

La racine de votre question se trouve réellement dans quelle organisation l’agent est affilié et le marché qu’ils travaillent.

Organisations de vente d’assurance qui sont structurés comme MLM paient très faible Comp à de nouveaux représentants parce que tant de personnes au-dessus de ce représentant ont leurs doigts dans la rémunération globale.

W2 Les agences de carrières doivent prendre en charge une partie de l’ensemble de la Comp pour payer le logement de bureau, les avantages sociaux, le personnel de soutien, etc.

Les petits agents / agences indépendants n’écrivent pas assez d’affaires pour obtenir des contrats supérieurs et, en tant que tels, sont payés / payent à leurs représentants des commissions plus basses.

D’un autre côté, les producteurs qui réussissent ont tendance à s’affilier à des organisations qui peuvent les compenser. Les banques et les agences prendront une plus petite part du gâteau pour attirer un grand producteur. Un peu de beaucoup est beaucoup mieux que beaucoup d’un peu.

Les représentants peuvent gagner jusqu’à 135% de la prime d’assurance vie de première année sous forme de commission. Comparé à 20% dans une organisation de type MLM.

Retournant à la question. Si un agent ne fait que quelques centaines de ventes, une introspection s’impose. Ne produisent-ils pas à un niveau de commande supérieur Comp? Ont-ils besoin d’améliorer leur marché global? Ont-ils besoin d’explorer pour se faire embaucher ailleurs? Sont-ils en train de laisser les besoins non couverts en raison d’une mauvaise formation?

L’assurance peut être lucrative parce qu’un agent d’assurance basé sur une commission typique ne fait pas seulement la commission sur la vente initiale, mais par les commissions résiduelles payées pendant que les clients sont retenus.

Un agent d’assurance-vie commissionné typique reçoit un pourcentage beaucoup plus élevé de la première année de la commission sur une nouvelle politique et une commission beaucoup plus faible dans les années subséquentes. Ce modèle d’affaires nécessite le développement continu de nouvelles ventes pour être rentable.

En pourcentage, la commission d’un agent d’assurances IARD est beaucoup plus faible la première année, elle est stable (avec les résidus). Cela favorise le développement d’un «livre d’affaires» qui génère un «revenu de renouvellement» grâce aux clients que l’agent conserve.

En quoi l’assurance est-elle si lucrative si les commissions versées ne sont que de quelques centaines?

Dans la plupart des cas, une carrière d’assurance n’est pas très lucrative dans les premières années. Le succès dans cette affaire est un slog. Un marathon, pas un sprint.

Ceux qui réussissent à passer les trois à cinq premières années de la construction d’une clientèle ont beaucoup plus de chances de réussir.

Qui a dit que les paiements ne sont que quelques centaines?

Le paiement est basé sur la prime annuelle de la police émise.

Laissez-moi vous donner quelques statistiques réelles;

Vente d’assurance A, vie à terme; le titulaire de la police paie 400 $ par année. La commission, dépend de votre taux, pourrait être de 200 $ ou pourrait être de 420 $. Je viens d’en fermer un qui était une prime annuelle de 2400 $ et j’en fais 45%. Faire le calcul. Deux heures de travail pour ça …

Assurance-vie B, assurance accident, pour 780 employés; chaque titulaire de police paie entre 25 $ et 55 $ par mois. La commission peut être d’environ 10k $. Si vous vendez d’autres polices, cela va plus haut. J’ai un client potentiel qui me vaut 168k $ de commission, plus un bonus supplémentaire de 5%. Beaucoup plus de travail, mais beaucoup plus gros.

Et maintenant, j’ai trop de travail et je ne peux pas couvrir chaque avance dans le temps.

Donc, ce n’est pas toujours mauvais. Vous devez juste travailler.

J’ai déclaré ailleurs que les entreprises ne font jamais d’argent sur la politique dans leur première année. C’est, littéralement, payé en commissions.

Le volume. Une présentation d’assurance et de fermeture devrait prendre moins d’une heure. Un agent d’assurance performant vise une quinzaine de rendez-vous par semaine. De temps à autre, une commission à quatre ou cinq chiffres donne aussi un coup de pouce.