Est-ce que courir tous les jours (sans l’utilisation d’une piste) peut endommager vos articulations?

Non.

L’étude longitudinale la plus complète de l’effet de la course sur les articulations, les études nationales sur la santé des coureurs et des marcheurs, a montré que la course à pied réduit le risque d’arthrose. Voir cet article. Le bénéfice a été trouvé pour augmenter au moins jusqu’à 5,5 km / jour (converti en 5.4 heures équivalent métabolique par jour dans l’article).

Pour l’anecdote, j’ai parcouru environ 45 000 miles, incluant plusieurs périodes de course tous les jours pendant plusieurs mois d’affilée, et mes articulations me font du bien.

Cela dit, si vous êtes nouveau à la course et que vous voulez courir tous les jours, je recommande définitivement de le construire progressivement. Augmenter votre niveau d’activité trop rapidement peut entraîner des blessures (généralement une tendinite ou une autre lésion des tissus mous, pas des dommages permanents à vos articulations).

Courir sur des surfaces plus molles peut vous aider à éviter les blessures aux tissus mous. Bien que je cours sept jours par semaine sur le béton, je préfère courir autant que possible sur des chemins de terre ou de l’herbe quand je cours beaucoup. Les pistes sont en fait assez dures, donc je recommanderais d’essayer de courir sur la terre ou l’herbe si vous voulez vous donner un amorti en plus de celui fourni par votre corps et vos chaussures.

Toutes les dernières recherches suggèrent que la course est bonne pour vos articulations, améliore la densité osseuse et renforce les ligaments. Vous pouvez toujours détruire vos articulations avec une forme de course très mauvaise, mais cela ne s’applique pas à la plupart des gens.

Oui et non.

Si les articulations de quelqu’un sont en bonne santé, il est préférable de courir (pas de noyau dur) sur une base quotidienne.
Mais pour quelqu’un comme moi, qui a hérité Equines difformité dans les deux pieds, ce qui provoque la fasciite plantaire, et aussi avoir de l’arthrite dans les deux genoux.
Courir est la pire chose pour moi et peut causer plus de dégâts que de bien.
Mais je marche encore tout droit sur le tapis roulant et j’ai découvert que je peux faire un petit sprint sur l’herbe sans causer de choc à mes articulations.
Mais, tout-en-tout, la course / mouvement pour vos articulations au quotidien est très bon pour le corps. Peu importe à quel point c’est embroché.

Non, courir en soi ne gâche pas vos articulations. Mauvais fonctionnement pourrait être préjudiciable pour vos articulations si. Apprenez à courir correctement et l’impact sur les articulations devient négligeable, vous pourrez profiter de nombreuses années de course sans douleur. Comment tu fais ça? En minimisant la composante verticale de la course. La composante verticale supérieure de votre course est la cause de l’impact sur vos articulations. Vous pouvez courir dans n’importe quelle surface, sans endommager vos articulations.

Bonne chance!

Réponse courte: oui De la même manière que marcher, grimper, sauter, etc. peut endommager vos articulations. Certes, il existe des moyens d’atténuer les dommages, mais le corps se décompose avec l’utilisation.

Si vous voulez minimiser les dommages (et la douleur associée), il peut être utile de vous assurer d’avoir un bon équipement (chaussures, chaussettes, etc.), renforcer vos muscles pour vous assurer que votre forme est forte et écouter lorsque votre corps vous dit il a besoin de repos.

Bottom line: prenez soin de votre corps, et il prendra soin de vous (malgré les dommages inévitables).

Non, ça ne l’est pas. Les gens disent que «les coureurs se mettent à genoux» tout le temps et c’est agaçant. Assurez-vous de porter de bonnes chaussures et de les remplacer chaque fois que l’usure du bas est inégale.

J’ai eu quelques fractures de stress dans mes pieds, mais je faisais beaucoup de kilomètres. Si vous courez tous les jours, ne le poussez pas trop fort avec la vitesse / la distance et ça devrait aller.

Cela peut être le cas si vous courez sur des surfaces dures, et ne vous donnez pas 1-2 jours par semaine pour la récupération ou l’entraînement croisé.