Intereting Posts
Y a-t-il des avantages pratiques à perdre cinq livres? Le chant des Shlokas peut-il guérir une personne? Est-ce que le thé a vraiment des effets bénéfiques sur la santé ou est-ce que toutes ces allégations ne sont qu’une astuce marketing? Comment puis-je éviter de penser profondément et de me mettre en colère? Il semble que j’ai soudainement développé une sensibilité aux mauvaises actions dans la société. Une fois j’ai perdu le sommeil pendant 2 jours en raison de profondes pensées quant à la raison pour laquelle cela se produit. Puis-je être en forme en un jour? Quelle est la meilleure routine de régime pour maintenir la bonne santé physique aussi bien que mentale? Le fait d’être un guerrier du week-end peut-il entraîner des blessures? Pourquoi les idées libérales comme le bien-être, Obamacare et la Loi sur le logement abordable semblent-elles être des idées généralement mauvaises et coûteuses? Pourquoi suis-je toujours pas énergique? Existe-t-il des études scientifiques évaluées par des pairs qui démontrent les avantages de manger des fruits et légumes biologiques au moment où l’on se prépare pour et pendant la grossesse? Y at-il un moyen de prévenir / guérir le gaz et le bruit abdominal du corps? Que devrais-je faire si je me sens soudain endormi en classe? Les gens ne comprennent-ils pas l’importance des problèmes sociaux ou ont-ils simplement tendance à les ignorer? Si je souffre d’une constipation horrible, devrais-je éviter de travailler à tout prix avec le plomb et ses composés? Quels nutriments est le régime lacto-végétarien indien le plus susceptible de manquer?

Si le cancer tue l’hôte, quel est l’avantage évolutif du cancer?

Je vais répondre à cette question sous un angle différent de celui des autres, ce qui pourrait ou non être ce que vous vouliez.

Le fait est que les cellules cancéreuses ont un avantage sélectif chez leur hôte, simplement parce qu’elles se multiplient rapidement. Au sein de cet hôte, les cellules cancéreuses sont «gagnantes». Cependant, cela tue finalement l’hôte – donc l’avantage s’arrête là. Une tendance héréditaire à développer un cancer serait un désavantage sélectif puisque les individus prédisposés au cancer auraient tendance à mourir tôt et seraient moins susceptibles de transmettre leurs gènes.

Une leçon à tirer de ceci est que vous pouvez avoir des pressions sélectives opposées agissant à différentes échelles. Cette idée est à la base de nombreuses recherches sur l’évolution de la virulence chez les parasites, que je n’aborderai pas ici, mais c’est fascinant.

La plus grande leçon est la suivante: le cancer illustre le principal obstacle à la vie multicellulaire. Pour avoir un organisme multicellulaire, toutes les cellules doivent «coopérer» afin qu’un groupe de cellules sélectionnées (la lignée germinale) produise une nouvelle génération. Cela signifie que les cellules doivent sacrifier leur propre forme physique en se développant moins, afin de maximiser la forme physique de l’organisme entier. Le problème est que cet arrangement est instable parce qu’il peut être détruit par des «tricheurs» qui se développent rapidement au détriment de l’organisme entier. Les tricheurs ne réussissent qu’à court terme, parce qu’ils tuent tout le groupe, mais l’évolution est à courte vue; la sélection naturelle ne fait que favoriser ce qui est avantageux en ce moment. Il y a une tension inhérente entre les avantages à long terme de la coopération et les avantages à court terme de la tricherie (car on ne peut “tricher” que s’il y a des coopérateurs à exploiter!) Et les gens étudient activement les différentes manières “Résolu” par sélection naturelle.

Aucun. Tous les traits n’ont pas un avantage évolutif. Regardons pourquoi le cancer n’est pas dû à l’évolution. Au lieu de cela, la sélection naturelle agit pour prévenir le cancer jusqu’à l’âge de 30 ans.

Le cancer est un effet secondaire inévitable de la division cellulaire et du métabolisme. Au fur et à mesure que les cellules sont exposées aux espèces réactives de l’oxygène, aux radiations, aux produits chimiques, etc., et à la division, il y aura des erreurs introduites dans la séquence des bases dans l’ADN. La cellule a de nombreux mécanismes complexes pour 1) assurer la réplication fidèle de l’ADN, 2) détecter l’ADN défectueux et provoquer le suicide de la cellule, et 3) identifier les cellules produisant des protéines de l’ADN défectueux et le système immunitaire les tuer.

Aucun de ces systèmes ne peut être parfait. 2ème loi de la thermodynamique. Au lieu de cela, ces systèmes sont très bons et réduisent considérablement le taux d’erreur.

Ce que vous devez penser, c’est quand les cancers apparaissent. Quand la plupart des gens ont-ils un cancer? Regardez le graphique: Incidence du cancer selon l’âge

Les taux de cancer sont pratiquement nuls jusqu’à l’âge de 25-30 ans. Cependant, quand (en particulier dans notre histoire évolutive) les gens ont-ils des enfants? Avant le 30 . Généralement avant 25.

La sélection naturelle est aveugle à tout ce qui arrive à un organisme après qu’il a une progéniture. Une fois qu’il y a une progéniture, alors l’organisme travaille sur l’élan.

Donc … il y a une pression de sélection pour avoir des mécanismes qui fonctionnent assez bien pour prévenir le cancer jusqu’à l’âge de 35 ans. Et c’est ce que le graphique montre. L’incidence du cancer commence vraiment à augmenter à l’âge de 50 ans. La sélection naturelle a choisi des mécanismes de réparation de l’ADN et d’autres mécanismes qui fonctionneraient assez bien pour empêcher une personne de mourir du cancer jusqu’à ce qu’elle ait des enfants.

Pendant la majeure partie de notre histoire évolutive, les gens ont eu la chance de vivre au-delà de 35 ans. La maladie, la famine, les accidents (avec l’infection), etc. étaient les tueurs. La technologie a pratiquement éliminé la plupart des premières causes de décès. Nous avons maintenant beaucoup de personnes qui ont dépassé l’âge de 35 ans. Nous avons donc affaire à des «maladies» qui surviennent alors: cancer, cardiopathie, ostéoporose, démence, etc. AUCUNE d’entre elles n’a un «avantage» ou une «raison» évolutive. Ils ne sont pas sélectionnés pour. Ils sont simplement le résultat de la 2ème loi de la thermodynamique: vous ne pouvez pas garder une machine fonctionnant parfaitement pour toujours.

Pourquoi n’avons-nous pas évolué pour n’avoir aucun cancer? Pour quelques raisons. Ce n’est pas une liste exhaustive

Tout d’abord, tout ce qui tue après l’âge de reproduction a tendance à ne pas être choisi contre, en particulier si elle a des avantages pour les organismes avant l’âge de la reproduction. Par exemple, si une voiture est taxée en fonction de l’âge (soi-disant singapour) avec des voitures plus anciennes devenues très chères à posséder, alors les voitures qui augmentent la performance et diminuent les prix en utilisant des raccourcis qui ne montrent que des inconvénients à long terme. les métaux résistants auront un avantage. Le désavantage n’apparaît que lorsque les conditions changent, comme quand il est vendu à un gars dans un autre pays avec des lois différentes sur l’impôt sur les voitures et n’a aucune conséquence pour un singapourien.

Beaucoup de cancers ont tendance à se manifester entre l’âge moyen et la vieillesse

Seconde.

La raison en est que les coûts évolutifs de la prévention du cancer sont supérieurs aux coûts évolutifs de l’autorisation. Ce n’est pas que le cancer a un avantage direct; c’est que la prévention du cancer a un coût.

Les coûts de la prévention du cancer sont (de manière simpliste) un système de réplication de l’ADN qui fait moins d’erreurs, des enzymes plus efficaces pour détecter les mutations fortuites et les corriger, ce qui augmente la sensibilité aux dommages à l’ADN.

Y a-t-il une raison évolutive au cancer?

Réduire de 10% à 10% le risque de décès lié au cancer est inutile si le coût augmente de 10% à 20% le risque de décès par d’autres causes

Troisièmement, (également à partir du lien ci-dessus), un mécanisme de correction d’erreur ADN 100% parfait signifie pas de cancer mais pas d’évolution aussi. Aucune mutation signifie beaucoup moins de variation que la sélection naturelle peut travailler avec. Bon pour une niche écologique stable, mauvais quand ça change.

Plusieurs autres réponses affirment que les cellules cancéreuses ne sont pas séparées de l’hôte. C’est discutable. Voir cet article: L’ANIMAL DE LA CANCÉROGÉNÈSE ET L’ÉVOLUTION CLONALE DES CELLULES CANCÉREUSES SONT DES ÉVÉNEMENTS DE SPÉCIALISATION SENSU STRICTO

( Edit : “Quel est l’avantage évolutif pour le cancer?” Est un peu ambigu.) Il demande “Pourquoi le cancer fait des choses désagréables à l’hôte quand il pourrait survivre plus longtemps en étant gentil?”, Ou “Pourquoi le cancer n’a-t-il pas été éliminé des organismes par la sélection naturelle? “J’ai interprété la question comme demandant au premier.)

Une des hypothèses de cette question est une idée fausse commune à propos de l’évolution: qu’une espèce peut «anticiper» et anticiper ce qui est dans son meilleur intérêt à long terme . Une espèce ne peut pas le faire. Les mutations ne se produisent pas parce qu’une espèce «a besoin» ou «en bénéficierait».

La sélection naturelle se produit en réponse à la situation environnementale dans laquelle se trouve une génération d’organismes à ce moment . Si une cellule cancéreuse supplante maintenant d’ autres cellules pour des ressources, elle n’a aucun moyen d’anticiper que son succès peut mener à sa propre extinction.

Vous faites une supposition sérieusement fausse ici. Une cellule cancéreuse n’est PAS un organisme distinct avec ses propres gènes. Une cellule cancéreuse est l’une des cellules de votre propre corps, avec votre propre matériel génétique. Les gènes sont identiques à tous les autres gènes de votre corps, sauf que certains dommages (additions, suppressions, substitutions) ont eu lieu sur une partie des instructions codées, entraînant l’échec de l’arrêt lorsqu’aucune autre division cellulaire n’est nécessaire. La multiplication incontrôlée se traduit par une masse croissante – une tumeur.

Ce fait – les cellules sont les vôtres, et non un organisme envahissant «étranger» – rend la chimiothérapie si difficile. Nous essayons d ‘«empoisonner» les cellules en croissance, sans détruire les autres cellules de votre corps qui portent le même code génétique et qui se comportent normalement. Ceci est accompli en faisant l’hypothèse que les cellules à croissance rapide prendront plus d’un toxique cellulaire circulant que les cellules normales.

Même lorsque le cancer est causé par un virus, ce n’est pas une entité distincte. Le cancer est essentiellement la multiplication rapide de vos cellules, sans arrêt et propagation dans les tissus environnants. Habituellement, lorsque les cellules vieillissent ou sont endommagées, elles meurent. De nouvelles cellules les remplacent.

Lorsque le cancer se développe, ce processus se décompose. À mesure que les cellules deviennent de plus en plus anormales, les cellules anciennes ou endommagées survivent quand elles devraient mourir, et de nouvelles cellules se forment lorsqu’elles ne sont pas nécessaires. Ces cellules supplémentaires peuvent se diviser sans s’arrêter et peuvent former des tumeurs appelées tumeurs.

Donc, la question devrait être quel est l’avantage évolutif du cancer, pas pour le cancer. Et c’est une réponse plus intéressante.

La plupart des cancers chez l’homme se produisent après l’âge de reproduction, donc n’ont aucune influence sur la survie de l’espèce et donc aucune influence sur l’évolution. Ceux qui se produisent plus tôt semblent être le résultat d’un défaut génétique héréditaire, donc s’ils ne sont pas traités seraient sélectionnés contre. Certains cancers, par exemple, le cancer du col de l’utérus, le foie primaire (HepB) et peut-être certaines leucémies sont causés par l’infection virale. Dans ces cas, l’évolution semble favoriser le virus.

Si vous avez des enfants, vous êtes un succès évolutionnaire même si vous mourez peu de temps après. Le cancer tue surtout les gens au-delà de leurs années normales de procréation. Donc, il est largement hors de propos d’un point de vue évolutionniste.

Un corps vivant est un équilibre entre la croissance et la décomposition. Le cancer est une erreur dans le processus.

Un système qui ne s’est jamais trompé pourrait être si coûteux que cela ne vaudrait pas la peine, en termes de succès reproductif.

Notez que le cancer tue surtout ceux qui ont cessé de se reproduire.

Je pense qu’un corps faible a donné des avantages pour le cancer. D’ailleurs, comment pouvons-nous remarquer à l’avance que notre corps devient faible et comment arrêter ou guérir les faibles? Pouvons-nous tester notre tension artérielle et notre glycémie lorsque nous nous sentons un peu malades?

Cancer du sein, deuxième avis?

Le cancer n’est pas un parasite, il n’a donc aucune raison de ne pas tuer l’hôte. Le cancer est l’hôte, l’hôte a mal tourné. Il est vrai que certains cancers sont causés par un virus, mais dans le cas du cancer du col de l’utérus, par exemple, le virus a l’occasion de sauter sur un nouvel hôte avant de tuer l’ancien hôte.

Je ne pense pas qu’un avantage évolutif peut causer la mort et aucun renforcement du système immunitaire pour les générations futures et encore être appelé un avantage.