Pourquoi la pancréatite cause-t-elle des ARD?

Le SDRA associé à la pancréatite est lié aux enzymes pancréatiques, en particulier à la phospholipase A2, qui a un effet néfaste sur le surfactant dans les poumons. La réduction du surfactant provoque une augmentation de la tension superficielle dans le poumon conduisant à l’effondrement des alvéoles (Atélectasie). hypoperfusion pulmonaire. L’ischémie entraîne des lésions de l’endothélium capillaire et des cellules alvéolaires (pneumocytes). Cela conduit à une augmentation de la perméabilité vasculaire grâce à laquelle les protéines plasmatiques pénètrent dans les espaces alvéolaires où elles s’organisent pour former des membranes dites hyalines. Ces membranes entravent l’échange d’air entraînant hypoxémie, dyspnée aiguë et infiltrats pulmonaires qui caractérisent le SDRA.