Pourquoi est-ce que je pense trop et ne peux pas dormir?

Au fur et à mesure que nos demandes sociétales s’améliorent chaque année, nous constatons que nous sommes «allumés» 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Cela se traduit par des taux plus élevés d’insomnie, avec de plus en plus de personnes signalant qu’elles ne peuvent tout simplement pas éteindre leur cerveau la nuit.

Guides: Dites bonsoir à l’insomnie – Kate Nichol – Medium

2. Ne vous inquiétez pas au lit. Allongé dans un lit avec un esprit hyperactif sert seulement à enseigner au corps que le lit est un endroit pour continuer à être éveillé et penser. Quitte le lit si ton esprit est actif et que tu ne peux pas dormir. N’attendez pas plus de 20 minutes pour cela – essayez de faire le point car il est préférable de ne pas regarder une horloge pendant la nuit. Quand il est évident que votre esprit est actif et que vous ne pouvez pas dormir, vous lever, entrer dans une pièce différente et vous asseoir dans une lumière tamisée, faire quelque chose de calme, de calme et de détente, par exemple répéter ce que vous avez fait. Le fait de simplement se lever et de se lever – peu importe l’heure de la nuit – peut être très utile pour arrêter ces pensées de course.

Peu de temps avant que l’heure de décélération commence, soit au moins une heure avant le coucher, sortez un morceau de papier. Pliez le papier en deux. En haut de la colonne de gauche, écrivez «Tâches / soucis» et en haut de la colonne de droite, écrivez «Solution de l’étape suivante». Notez toutes les choses que vous avez à faire ou les préoccupations que vous pourriez avoir sur le côté gauche et priorisez-les, l’un étant le plus important et ainsi de suite. Ensuite, sur le côté gauche, réfléchissez à la solution suivante. Il est hautement improbable que ce soit la solution finale pour de nombreuses préoccupations, mais c’est au moins la prochaine étape. Par exemple, si vous êtes actuellement sans emploi et que vous avez besoin de trouver un emploi pour des raisons financières, la solution suivante peut simplement être: «Regardez les annonces d’aide en ligne» ou «Envoyez mon CV à cinq personnes». vers le bas dans des objectifs plus petits et plus réalisables peuvent aider à garder l’inquiétude improductive de s’installer.

Si c’est quelque chose comme une tâche «sortir la poubelle», écrivez cela dans la prochaine étape de la solution: «Sortez les ordures demain matin.» S’il n’y a pas de solution identifiable au problème, alors écrire juste cela peut aider une certaine acceptation de la question: «Je ne peux rien y faire, donc continuer à m’inquiéter ne sert qu’à me rendre plus anxieux et moins apte à m’endormir».

Gardez le papier à côté de votre lit pendant la nuit, et si vous recommencez à avoir un esprit hyperactif, rappelez-vous que vous avez tout écrit et qu’il n’y a rien d’autre à faire le soir pour régler le problème. Cela demande de la pratique, mais cette technique peut être très utile.

Les raisons peuvent être légion. Vous pouvez souffrir de l’anxiété du stress dans un domaine important de votre vie, comme les relations amoureuses, l’amitié, la discorde familiale, les problèmes de travail, l’inquiétude au sujet du comportement de notre président. Vous pourriez essayer de regarder dans la méditation pleine conscience et de prendre la pratique. Pourrait aider à calmer votre esprit et peut-être vous présenter à la difficulté sous-jacente vous gardant éveillé. Il pourrait aussi s’agir d’un problème biologique ou médical et, s’il continue à traîner, solliciter une attention médiale pour exclure une cause biologique ou pathologique.

La réponse de Mark est parfaite. Une petite chose bizarre qui m’aide quand je suis désespéré est de changer la tête au bout du lit et les pieds à la tête. Fonctionne toujours …